Le parc aux ours ouvre cet été!

«Rien n’est plus fort qu’une idée dont l’heure est venue.»

C’est en empruntant cette citation à Victor Hugo que Pascal Jenny, responsable du tourisme d’Arosa, décrit le projet « Arosa Terre des Ours».

Avant, à Arosa, les écureuils étaient rois.

Ils régnaient en maîtres. Ils s’appelaient tous Hansi, se ressemblaient tous et aimaient qu’on leur donne des noisettes. «Viens-là, Hansi!» Les adorables petites bêtes se rapprochaient bien vite et, avec un peu de patience, elles finissaient toujours par prendre la nourriture de nos mains.

En 2018, plus personne ne parle des écureuils. Cette année, les stars d’Arosa, ce sont indéniablement les ours. En été, soit à peine un an après le premier coup de pelle en août dernier, le parc aux ours doit ouvrir ses portes. Cinq ours y trouveront refuge. Ils ont même déjà des noms: Jöri, Gian, Ella, Beni et Lili. Mais ils ont surtout un très bel habitat: ce refuge animalier s’étend sur près de 2,8 hectares de terre, au beau milieu de l’environnement naturel d’Arosa. Le parc aux ours accueillera des ours bruns maltraités, qui ont été sauvés de conditions de vie déplorables grâce à l’organisation internationale de protection animale QUATRE PATTES. Quelle riche idée!

À partir de l’été 2018, ce ne sera plus un projet mais une réalité et une expérience de vacances de premier ordre.

Arosa Terre des Ours permet aux vacanciers de tous âges de passer une journée bien remplie auprès des ours afin d’en apprendre davantage sur leur façon de vivre. Pour résumer: un lieu parfait pour les ours, intéressant pour les hommes, utile pour la protection animale et lucratif pour le tourisme. Arosa Terre des Ours, ou l'illustration par excellence d’une solution gagnant-gagnant.